Araignée crabe du Cameroun : Barylestis scutatus

Aujourd’hui je vais vous présenter une grande araignée que vous pouvez maintenir sans autorisations particulières : Barylestis scutatus.

La Barylestis scutatus est une araignée de 8 à 10cm d’envergure provenant du Cameroon.

Cette espèce prendra entre 6 mois et 1 an à atteindre leur maturité en fonction des conditions d’élevage et vivra encore potentiellement entre 1 et 2 ans.

Si vous souhaitez en acheter une, j’ai des jeunes spéciments nés en captivité (pas de prélèvement sauvage), il suffit de consulter ma boutique ici.

Tête Barylestis scutatus

L’ÉLEVAGE

MATÉRIEL NÉCESSAIRE :

Un terrarium par araignée : On pourrait utiliser n’importe quelle boîte tant qu’il y a de l’aération, mais je recommande des dimensions d’un minimum de 20x20x30cm pour un adulte afin de lui laisser un peu d’espace. Ce sont des araignées qui sont arboricoles donc qui ont besoin d’un peu de hauteur.

Plaque de liège ou écorce : Les Barylestis scutatus se collent à ce décor afin de se camoufler.

Des proies vivantes : La Barylestis scutatus est une excellente chasseuse, il va donc lui falloir des proies vivantes adaptées à sa taille.

Un fond de substrat : 1 à 3 cm de substrat tel que de la fibre de coco peut être intéressant afin d’aider à maintenir l’humidité dans l’enceinte.

ALIMENTATION

Cette espèce d’araignée est très vorace et agressive et n’hésitera pas à prendre des proies assez conséquentes régulièrement. Un nourrissage tous les 2-3 jours semble idéale pour une croissance rapide mais vous pouvez espacer jusqu’à 1 fois par semaine.

Préférez les proies qui ne s’enterrent pas comme les mouches, les grillons, les red runners, enfin bref, tout ce que vous trouvez bien-sûr de taille adaptée jamais plus grande que le corps de l’araignée.

Barylestis scutatus

EAU

Certaines personnes mettent une coupelle d’eau, ce n’est pas forcément nécessaire mais peut être intéressant afin qu’elle régule son humidité d’elle-même. Il faut que la gamelle soit peu profonde afin d’éviter les noyades.

C’est une espèce qui préfère les ambiances plus humides, autour des 70-80% d’humidité donc n’hésitez pas à vaporiser l’enceinte une fois par jour !

TEMPÉRATURE

Vous vous en doutez bien, étant originaire de Cameroon, les Barylestis scutatus aimeront un milieu chaud autour des 26-28°C. Mais il est possible de les garder à température ambiante ce qui ralentira leur croissance. Evitez de descendre sous les 20°C  et tout devrait relativement bien se passer.

REPRODUCTION

Les femelles une fois fécondées vont faire un cocon contenant entre 100 et 200 individus qu’il va falloir séparer une fois la première mue effectuée. Chaque petite araignée dans son petit pot individuel afin d’éviter le cannibalisme et pouvoir surveiller la croissance de chacune. Il y aura certainement de la perte entre L1 et L2 mais une fois au 3eme stade les araignées seront stables.

Barylestits scutatus femelle

Point d’attention

Je souhaite quand même mettre en garde les détenteurs ou futurs détenteurs de Barylestis scutatus sur leur vitesse. Ce sont des araignées extrêmement rapides et donc elles peuvent très vite s’échapper si vous ne faites pas attention lors des nourrissages ou nettoyages de l’enceinte.

J’espère que vous êtes aussi fan que moi de cette super espèce, vous pouvez vous en procurer une née en captivité dans ma boutique ! Pas de prélèvement sauvage c’est mieux. Ne tardez pas, le stock est en quantité très limité et je ne sais pas quand je pourrais en reproposer.

Si cet article t’a aidé à mieux comprendre et élever les petites bestioles, n’hésite pas à me suivre sur ce blog et sur les réseaux sociaux afin de ne pas louper un seul de mes articles, si tu as une question, pose la dans les commentaires et rendez-vous très prochainement pour un nouvel article !

Si les arachnides en général t’attirent, n’hésites pas à découvrir ma section dédié à leur élevage en cliquant ici !

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.