Elevage de Criquets : Locusta migratoria

Déjà en l’Egypte antique, on parlait des criquets, qui furent d’ailleurs le huitième fléau dans la Bible.

De nos jours, ils sont beaucoup moins inquiétants et ils sont communément élevés.

Si vous souhaitez vous aussi savoir comment élever des criquets, vous êtes au bon endroit.

On élève majoritairement 2 espèces, le criquet migrateur (Locusta migratoria) et le criquet pèlerin (Schistocerca gregaria). Je vais me concentrer ici uniquement sur le criquet migrateur mais l’élevage des deux espèces est très similaire.

 

Locusta migratoria

Locusta migratoria

 

Le criquet migrateur est un orthoptère, il fait partie de la catégorie des locustes.

C’est une espèce assez grande, il mesure en effet entre 35-50mm pour le mâle et 45-52mm pour la femelle.

Mais finalement, pourquoi voudrait-on en élever ? Il y a deux cas de figure possibles.

  • Pour nourrir un animal insectivore : Acheter des criquets à 3€ la boîte peut devenir rapidement coûteux sur le long terme. De plus, la qualité n’est pas forcément optimale et il est même possible d’arriver en animalerie et qu’ils soient en rupture de stock, en avoir chez soi est donc idéal.
  • Pour pratiquer l’entomophagie : Les insectes vendus pour la consommation humaine sont encore relativement chers, encore des économies. Il est aussi sûr que vous êtes maîtres de la qualité de ce que vous mangerez, si vous les élevez-vous même, vous savez exactement ce dont ils ont étés nourris. Pour en apprendre un peu plus sur l’entomophagie, n’hésitez pas à visiter mon blog dédié à ce sujet.

 

L’élevage

Matériel nécessaire :

Au minimum 2 bacs d’élevage : Que ce soit un terrarium, un aquarium, ou tout simplement une boîte en plastique n’a pas d’importance. Ce qui importe est la taille, plus c’est grand, plus on peut accueillir de criquets, donc vous pouvez adapter en fonction de vos besoins et de votre projet d’élevage.

Une ampoule chauffante (40 ou 60W) : Je vous expliquerais par la suite pourquoi je recommande une ampoule plutôt qu’un autre type de chauffage.

Des cachettes et du décor : Le plus simple est d’utiliser des boîtes à œuf, cela sert de HLM à insectes et vous pouvez aussi ajouter quelques branches mortes pour créer des perchoirs pour que les criquets puissent s’approcher de la source de chaleur mais aussi de muer plus facilement.

Pondoirs : Il va vous falloir plusieurs pondoirs pour faire un roulement. Je vous l’expliquerai cela plus en détail dans la section reproduction, mais sachez qu’il vous faudra des pots d’environ 10cm de hauteur (minimum), du sable et de la tourbe.

Criquet migrateur

alimentation

Et oui, il va bien falloir nourrir vos criquets, mais de quoi ?

Commençons par le plus facile : l’herbe fraîchement coupée. Vous pouvez en trouver facilement, et c’est gratuit !

Ils adoreront aussi tout ce qui est jeunes pousses : blé, épinard, mâche, roquette, etc. Généralement, elles ont même plus de succès dans les plus petits élevages car, elles sont faciles à consommer et riches en nutriments.

On peut ajouter comme complément (pas en nourriture principale) de la nourriture de poissons pour une alimentation plus riche.

 

Eau

Pour ce qui est des rafraîchissements, j’ai 3 techniques qui semblent être les plus faciles.

  1. L’apport en eau par les fruits comme des pommes, oranges, poires, bananes, etc. Attention, il faudra néanmoins changer les fruits quotidiennement ou ils pourriront.
  2. Une petite coupelle remplie d’eau. Il est cependant possible que les criquets fassent leurs besoins dedans, il va donc falloir la changer régulièrement ou ça deviendra trop sale.
  3. Une éponge ou du coton humidifié. Ceci a l’avantage d’être nettoyé ou changé facilement.

 

température

Comme vous le savez peut-être déjà, les criquets migrateurs sont originaires d’Afrique, et je ne vous apprends rien si je vous dis qu’il fait généralement plus chaud là-bas que chez nous. (En partant du principe que vous vivez en France.)

La température idéale pour les criquets serait donc entre 30-35°C en journée, et 20-25°C la nuit.

Dans le matériel nécessaire, je vous ai demandé une lampe chauffante, mais pourquoi pas un tapis ou un fil chauffant ?

Il se trouve que contrairement aux grillons ou aux blattes, les criquets sont diurnes et donc la lumière est indispensable pour le bon fonctionnement de l’élevage.

Donc pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups, et apporter lumière et chauffage à vos criquets en même temps ? Je conseille donc une ampoule de 40-60W pour une température idéale. Placée à l’intérieur en haut de votre terrarium ou au-dessus, la lampe permettra également aux criquets de se mettre à la distance qu’ils veulent pour régler eux même la température à laquelle ils souhaitent se réchauffer.

Criquet migrateur

Reproduction

Avant qu’ils puissent commencer à se reproduire, il y a un élément principal, que j’ai promis de vous expliquer dans le matériel nécessaire : le pondoir !

Imaginez que l’abdomen du criquet va doubler de taille lors de la ponte, c’est pour vous laisser imaginer la profondeur qu’il va falloir dans chaque pondoir. Sélectionnez donc des pondoirs de minimum 10-15cm de haut, n’importe quel récipient fera l’affaire.

Remplissez donc votre pondoir de tourbe blonde ou de sable, qui devra rester humide en permanence, sans pour autant flotter et créer un marécage, juste humide.

La ponte va durer en moyenne 3h : 1h30 pour creuser son trou et “faire son nid”, 30min pour pondre et 1h pour se retirer et boucher son trou.

A chaque fois qu’une femelle pond, ce n’est pas un œuf, mais un lot de 60 à 120 œufs, aussi nommée oothèque dans ce cas.

Si vous gérez bien votre élevage, il va énormément proliférer.

Toutes les semaines retirez le pondoir pour le mettre dans le terrarium vide que vous avez de côté. Vous remplacerez donc votre pondoir avec un autre le temps que les œufs éclosent. L’incubation des œufs dure en moyenne 3 semaines, donc vous aurez bientôt la chance de voir une foule de petits criquets sortir des pondoirs.

Pour le chauffage de ce terrarium d’incubation, vous pouvez utiliser un tapis chauffant, n’ayant pas encore de criquets vivants dedans, le cycle jour / nuit n’est pas important. Par contre, essayez de maintenir la chaleur au-dessus de 30°C en permanence, ou les œufs pourraient ne pas se développer.

 

séparation des stades ou non

Certains préféreront séparer les stades, les adultes dans un bac, les moyens dans un autre et les petits dans un troisième.

Le choix de la séparation des stades va surtout se faire par rapport à la taille de votre élevage et de votre besoin en criquets.

Séparer les stades va permettre un contrôle rigoureux et pouvoir choisir des proies adaptées très facilement, mais va aussi prendre plus de place et donc ne sert que dans les plus gros élevages.

Si vous souhaitez rester avec un petit élevage, il ne me semble pas utile de séparer tout le monde, contrairement à l’élevage de grillons par exemple, le cannibalisme est beaucoup moins élevé et vous n’avez donc pas grand-chose à craindre.

Locusta migratoria

entretien quotidien

Pour que votre élevage fonctionne bien et ne pue pas, il y a quelques actions qu’il faut effectuer au quotidien, sans que cela prenne trop de temps, bien que ce soient les actions indispensables.

  • Changer la nourriture (on évite la pourriture)
  • Enlever les mues et les cadavres
  • Remettre de l’eau (en fonction du moyen que vous avez choisi)
  • Humidifier les pondoirs

Une fois par semaine si vous pouvez faire les actions suivantes, vous aurez tout ce qu’il vous faut pour un élevage parfait.

  • Retirer les déjections
  • Changer les pondoirs

 

Si cet article t’a aidé à mieux comprendre et élever les petites bestioles, n’hésite pas à me suivre sur ce blog et sur les réseaux sociaux afin de ne pas louper un seul de mes articles, si tu as une question, pose la dans les commentaires et rendez-vous très prochainement pour un nouvel article !

REMERCIEMENTS

Je tiens à remercier Theo Richard et Yann Bazemont qui m’ont laissé utiliser leurs photos.

Et ma famille qui prend le temps de corriger toutes mes vilaines fautes de français.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    29
    Partages
  •   
  • 29
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.