Eastern Invert Show : Une bourse aux insectes pas comme les autres.

Quand on s’intéresse à l’élevage d’insectes, ou autres petites bêtes, on se tourne souvent vers les salons, les bourses. C’est un moyen de rencontrer d’autres éleveurs passionnés, découvrir des nouvelles bêtes et y faire quelques achats.

Pour ceux comme moi qui ont déjà été dans ces rassemblements, vous savez aussi qu’on y dépense souvent toutes nos économies ! Mais ça c’est une autre histoire.

Le problème dans ces salons, c’est qu’il est parfois difficile de trouver ce qu’on veut, un peu plus de diversité. Pourquoi ? Lorsque l’on parle d’insectes, on associe ceux-ci à la collection, et donc aux insectes morts. C’est donc 80% des stands qui sont destinés à accueillir des insectes pour les collectionneurs.

Qu’en est-il de nous ? Petits éleveurs d’insectes, arthropodes ou invertébrés amateurs ? On fait avec ce que l’on a, on visite parfois les bourses de reptiles où l’on peut parfois trouver quelques bêtes qui nous plaisent, mais bon, au final, on a rapidement fait le tour.

 

The Eastern Invert Show

The eastern invert show

Dimanche dernier j’ai été rendre visite à mon père en Angleterre lors d’un évènement : The Eastern Invert Show à Bedford. Je n’avais pas forcément de grandes espérances pour celui-ci, je m’attendais à un salon habituel, beaucoup de collections, un peu d’insectes et un peu d’araignées. (Oui en Angleterre la possession de mygale est autorisée !)

The Eastern Invertebrate Show

Sauf que cette fois, pas de collections, pas d’insectes morts, que du vivant ! Et un peu de matériel d’élevage aussi tout de même.

Avec le sourire je fais un premier tour, puis un deuxième, puis un troisième, je ne m’arrêtais pas il y avait tellement de choses à voir.

Le seul problème que nous avons ici, c’est que ce gymnase est rempli de mygales et qu’évidemment, je n’allais pas pouvoir en ramener une en France, cela ne m’a pas empêché de m’en prendre plein les yeux.

Pour ceux qui auraient peur des mygales, ou même des araignées en général, j’ai eu la chance de rencontrer une personne de Spider Courage Experience, une entreprise spécialisée qui aide les arachnophobes à ne plus avoir peur des araignées, cela peut vous sembler impossible maintenant, mais avec l’aide de ce genre de personnes, vous pourrez un jour ne plus avoir peur des araignées et ne plus être stressés lorsque vous en croisez une (ou que vous ne la voyez plus !).

J’ai moi-même eu l’occasion de tenir une mygale. Une Grammostola rosea qui s’appelle Beyoncé.

Spider Courage Experience

Tout était à couper le souffle, sur les stands des bêtes magnifiques, pendant la journée des animations pour toute la famille. Je vais quand même vous montrer quelques photos pour que vous ayez une idée car il est difficile de décrire tout ça avec des mots.

Escargots géants

J’ai eu l’occasion de voir des araignées, des escargots, des iules, des scolopendres, des criquets, des scarabées, des limaces, des fourmis, des papillons, bref, il y en avait pour tous les goûts.

Scolopendra mortisans

Mecynorrhina

D’ailleurs, en plus des animaux incroyables que j’ai vu, j’en ai profité pour me faire des contacts. Je vais donc pouvoir très prochainement vous partager leurs connaissances sur les petites bêtes pour que vous puissiez, à votre tour les élever correctement.

Un petit spoiler du prochain article : essayez de trouver l’espèce.

Araignée

Et ici tout le monde n’est pas habillé sérieusement, attention aux cafards géants !

Venomous vision

Avec lui j’espère pouvoir guider les plus courageux d’entre vous vers l’élevage de scolopendres. (Attention, encore une bête qui nécessite une autorisation en France.)

J’ai pu finir cette journée par un petit spectacle sur les créatures dangereuses dirigé par Bugfest avant de prendre le train et rentrer chez moi à Paris.

Bugfest

 

N’oubliez pas de commenter si vous connaissez la prochaine espèce dont je vais vous ai parlé, si vous avez déjà oublié c’est la petite araignée en photo plus haut.

J’espère que cet article vous aura plus et que je vous aurais un peu fait voyager, et peut-être que cela inspirera certains d’entre vous à aller un peu plus loin ! Et avec mon nouvel ami le hibou (aussi rencontré à ce salon), je vous dis à très bientôt.

Hibou grand duc

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    29
    Partages
  •   
  • 29
  •  
  •  
  •  

2 réflexions au sujet de « Eastern Invert Show : Une bourse aux insectes pas comme les autres. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.