Elevage d’Isopodes : Les Cloportes

Les cloportes, ces petits êtres gris qu’on trouve sous les pierres ou les morceaux de bois.

Sont-ils des insectes ? Sont-ils nuisibles ? Quel est leur intérêt ? Pourquoi devrait-on en garder ?

Je vais répondre à toutes ces questions et bien d’autres auxquelles vous n’auriez même pas pensé.

Nous entrons dans un monde minuscule, nous rentrons dans le monde des isopodes !

Cloporte
Photo par L&M Invertebrate

Les isopodes

Les isopodes forment un ordre très grand, comptant plus de 10.000 espèces d’une taille allant de 0,5mm à 50cm pour les plus grand, certains terrestres, d’autres aquatiques, bref, j’aurai besoin de plus d’un article pour tout décrire et ce ne serait probablement pas très intéressant. Nous allons plutôt nous focaliser sur quelque-chose qui nous parle tous : Les cloportes.

Cloporte
Photo par L&M Invertebrate

Les cloportes :

Le mot cloporte est très vague et ne nous indique jusqu’à là, rien de précis, juste une idée. En fait le terme exact serait les Oniscidea, un sous-ordre dans l’ordre des isopodes, mais je pense qu’on est tous d’accord qu’il va être plus facile d’utiliser tout simplement le terme cloporte.

C’est bien joli tout ça, mais on n’en sait toujours pas plus sur eux, alors commençons immédiatement !

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les cloportes ne sont pas des insectes, si vous ne me croyez pas, allez vérifier par vous-même. Un insecte possède 6 pattes, un cloporte en possède 14 !

Votre prochaine question je la vois déjà venir, “Si ce n’est pas un insecte, qu’est-ce que c’est ?”

En fait les cloportes sont des crustacés terrestres, et oui, comme les crabes ou les crevettes, mais sur le sol ! Et comme les crustacés, les cloportes vont respirer avec des branchies, elles se situent dans des petites poches remplies d’eau, c’est une des raisons pour lesquelles on trouve généralement les cloportes dans les endroits plutôt humides comme sous les pierres.

Porcellio laevis
Photo par L&M Invertebrate

Leur intérêt :

Ok, ok, c’est bien sympa tout ce que tu nous dis mais concrètement, ils servent à quoi ?!

Dû à leur alimentation, ils remplissent un rôle très important. Les cloportes sont des détritiphages, c’est à dire qu’ils se nourrissent de matière en décomposition tel que des feuilles et du bois mort, parfois ils peuvent même manger des fruits ou des végétaux vivants. En fait ils mangent pas mal de choses, mais ne vous inquiétez pas ils ne présentent aucune menace pour les cultures, ce ne sont pas des nuisibles, ce sont des décomposeurs, des nettoyeurs !

Sachant qu’ils sont de très bon nettoyeurs, discrets voir mignons si on les regarde d’un peu plus près, certains d’entre nous les gardons dans nos terrariums pour qu’ils participent au bon fonctionnement de l’écosystème.

De plus, je vais vous dire un petit secret qui peut en intéresser plus d’un : ils existent dans plusieurs tailles, et toutes les couleurs ! Il y en a vraiment pour tous les goûts !

Armadillidium klugii montenegro
Photo par L&M Invertebrate

Pour ceux que j’ai convaincu, les “true believers”, je vais maintenant vous expliquer comment les élever ! Pour ceux que je n’ai pas convaincu, je vais tout simplement vous dire “haters gonna hate !” et même si vous ne l’assumez pas et voulez le faire en secret, essayez tout simplement, vous allez voir, l’essayer c’est l’adopter.

L’élevage

Matériel nécessaire :

  • Terrarium : Là c’est un grand mot, une simple boite en plastique suffit, et même si vous avez décidé d’adopter des cloportes pour nettoyer vos terrariums déjà en fonctionnement vous pouvez sauter cette étape.
  • Substrat : Du terreau, de la fibre de coco, de la tourbe ou autres sont des solutions, mais personnellement je préfère tout simplement l’humus forestier. Si ça vous intéresse je vous donnerais quelques petites techniques dans le paragraphe suivant, si vous les insérez directement dans un terrarium déjà en fonctionnement je ne vous embêterai pas plus.
  • Des cachettes : Rappelez-vous, les cloportes sont des petites bêtes, ils ne vont pas se servir du même type de cachettes que les reptiles par exemple, les cloportes vont plutôt se regrouper sous les écorces de bois, sous les feuilles ou encore sous les pierres, je vous laisse décorer en conséquence, mais ça va le budget est plutôt limité en ce qui concerne les cachettes !

Substrat

Ce conseil s’adresse à toutes les personnes élevant des cloportes seuls et non dans des terrariums déjà aménagés. Vous vous reconnaitrez, si vous en avez déjà marre de me lire, vous pouvez passer, mais croyez-moi c’est plus intéressant que vous ne le pensez.

Ma recette de mémé : J’ai une petite technique qui permet d’avoir un substrat riche et peu onéreux. Asseyez-vous, pas trop confortablement parce que je n’en ai pas pour longtemps, mais raisonnablement car je ne veux pas être la cause de votre mal de derrière !

Premièrement ceci nécessite de sortir dehors, dans le monde réel, le monde extérieur, plus précisément en forêt.

Allez aux pieds d’un arbre, grattez la couche de feuilles qu’il peut y avoir, puis en dessous vous allez trouver de l’humus forestier. C’est de la matière déjà en bonne voie de décomposition qui fera un substrat parfait pour la plupart des espèces !

Petit détail d’importance : évitez d’aller sous les arbres résineux (type sapin), il se trouve que la résine leur colle aux mandibules et peut entrainer leur mort.

Pendant que vous y êtes, n’oubliez pas de ramasser quelques cachettes ; galets, écorces de bois, feuilles mortes, mousses et tout ce que vous pouvez trouver.

Porcellio silvestri
Photo par L&M Invertebrate

entretien

Non, ne vous inquiétez pas les cloportes ne demandent pas beaucoup d’entretien, mais il faut respecter quelques paramètres pour bien réussir !

eau et température :

Les cloportes vivent, pour la plupart des espèces, plutôt dans les milieux humides, il faudra en conséquent humidifier régulièrement leur lieu de vie.

L’idéal est de leur proposer un gradient d’humidité pour qu’ils puissent choisir et adapter l’endroit qui leur convient le mieux. Pour ceci rien de plus simple, toujours humidifier du même côté, ceci va faire qu’une partie du terrarium sera plus humide, l’autre plus sèche, les cloportes se débrouilleront tout seuls.

Pour ce qui est de la température, pour la plupart des espèces, la température ambiante convient largement, après renseignez-vous si vous avez pris des espèces exotiques si elles ont des besoins particuliers.

alimentation :

Les cloportes se nourrissent en grande partie de feuilles mortes et de bois en décomposition, mais ils adorent aussi manger plein d’autres choses, ce sont des détritivores après tout.

S’ils vivent avec d’autres bêtes, il y a des très grandes chances que vous n’ayez rien à rajouter, tout le monde va partager pour ne rien laisser. S’ils vivent seuls, n’hésitez pas à rajouter de temps en temps autre chose, par exemple un morceau de fruit / légume.

Un avantage certain de la cohabitation avec les reptiles, c’est que les cloportes se nourrissent également des mues de vos reptiles qui contiennent encore plein de bonnes choses !

reproduction et cycle de vie :

Quel est donc le secret d’un élevage réussi ? Il n’y en a pas vraiment, si vous avez suivi tous mes bons conseils, vous devriez avoir une population de cloportes qui ne va pas cesser de croître. Le seul secret : la patience.

Petit fait intéressant néanmoins, un cloporte va généralement vivre entre 2 et 4 ans ! Il atteindre sa maturité sexuelle entre 3 mois et 1 an en fonction des espèces.

Armadillidium versicolor
Photo par L&M Invertebrate

Cohabitation

Ceci est la partie qui va intéresser la plupart d’entre vous, et oui, on garde le meilleur pour la fin ; la cohabitation !

Déjà réfléchissez bien, dans quel terrarium allez-vous les installer ? Est-ce un prédateur ou non ?

Si ce n’est pas un prédateur, aucun besoin de s’inquiéter, tout devrait se passer pour le mieux, vous devriez avoir très peu de problèmes, par exemple ils vivront très bien avec des phasmes ou des escargots.

Maintenant vous réfléchissez à les installer dans le terrarium d’un prédateur. Ok, est-ce un serpent ou plutôt des petits dendrobates ?

Certains prédateurs (comme les serpents) ne se nourriront pas des cloportes et donc ne seront pas un problème. (Ceci est dans le cas d’un élevage en terrarium “naturel”.)

Deuxième cas, un petit chasseur d’insectes (comme un dendrobate) va probablement considérer les cloportes comme une source de nourriture. Dans ce cas je déconseille de mettre des cloportes exotiques qui vont vous coûter cher et qui sont plutôt pour la collection, vous choisirez plutôt des cloportes basiques que vous allez trouver dehors.

Donc là-dessus je ne vais pas vous faire une liste de qui peut cohabiter avec qui, utilisez un peu de bon sens ! Sinon vous pouvez en garder une souche en élevage et les insérer au fur et à mesure. Mais encore, je ne garantis pas la longévité de vos cloportes si vous les insérez dans des terrariums d’insectivores.

Armadillidium werneri
Photo par L&M Invertebrate

Si cet article t’a aidé à mieux comprendre et élever les petites bestioles, n’hésite pas à me suivre sur ce blog et sur les réseaux sociaux afin de ne pas louper un seul de mes articles, si tu as une question, pose la dans les commentaires et rendez-vous très prochainement pour un nouvel article !

remerciements

Toutes les photos ont été prises par L&M Invertebrate je vous conseille vivement de le suivre sur Facebook ! Et si vous voulez en acheter, je recommande !

Partagez l'article

32 réflexions au sujet de « Elevage d’Isopodes : Les Cloportes »


  1. tu m’as convaincue je veux des cloportes mignons now!!


    1. Genial j’avais 4cloporte maintenant j’en ai une dizaine


  2. J’en ai trouvé dans ma foret il ya quel que minute alors que javais en tete de juste en acheté donc je les ai pris et mis dans un pot en plastique avec des souches de branches et de feilles mortes je leurs ai mis un bout de carotte pour quil ouisse se nourrir aussi lorsque je trouverai un insecte mort je leurs donerait puisquils mangent des insectes morts


    1. Salut !
      C’est génial que tu en aies trouvé et que tu les élève, ma mère a mis en place dans sa classe de primaire un élevage de cloportes qu’on a trouvé ensemble dans le jardin donc tout est possible !


      1. Bonjour, j’ai commencé un petit élevage de cloportes, trop mignon. Substrat parfait trouvé en forêt, bois en décomposition, la totale. Seulement, je ne vois pas beaucoup mes cloportes.. seulement 1 ou 2 a la fin. Se cachent-ils volontiers sous les branches, les petites mousses ou les écorces ? Merci de votre réponse et bonne journée 🙂


        1. Salut,
          En effet les cloportes aiment beaucoup se cacher. Après plus tu en auras, plus il y auras de chances que tu en « croises » à a surface, ne t’inquiètes pas si ils prennent un temps pour s’acclimater et que tu ne les vois pas, ils sont surement entrain de se poser dans leurs cachettes.


  3. Bonjour, je voudrai savoir si la cohabitation cloporte/mante religieuse est possible?
    Les cloportes se reproduiront assez vite pour qu’il y en ai toujours?
    Sinon super article merci.


    1. Bonjour Axel,
      Je pense que la cohabitation ne posera pas de problème mais je ne compterais pas sur les cloportes pour être la source de nourriture des mantes.
      De mon expérience il y a beaucoup de mantes qui préfèrent les insectes volants ou tout simplement ceux en hauteur et ne s’intéressent que très peu a la faune qui est au sol. Aussi les cloportes vont souvent se cacher sous des décors la ou les mantes n’auront pas accès donc ils ne seront pas souvent exposés.

      J’espère que ca réponds à tes questions, si tu as besoin que j’approfondisse quelque-chose n’hésite pas,
      Bien à toi,
      Aubin


      1. Merci mais cela ne m’arrange pas beaucoup car j’avais besoin de trouver un moyen pour que lorsque je pars en vacances elles restent en vie. Sinon autre question, est-ce que les mantes femelles mange bien le mâle après l’accouplement?
        Je pense plutôt prendre des phasmes mais j’hésitais.


        1. Pour partir en vacances tu peux les laisser « au frais » 15-18°C en les ayant nourries bien avant elles peuvent jeûner quelques semaines si il faut.
          Ça dépends des espèces et si la femelle a faim pour les Phyllocrania en général le mâle ne se fait pas manger.
          Les phasmes c’est pas forcément facile en vacances non plus il faut que le feuillage reste frais le temps des vacances, après c’est tes préférences !


  4. Merci beaucoup pour cette article je suis en ce moment même en train de faire un élevage de cloportes et je me posais une question comme je suis encore un débutant est-ce qu’ils peuvent manger par exemple un bout d’épluchures de légumes.


    1. Salut Enzo,

      Oui bien-sûr les cloportes pourront manger des épluchures de légumes et bien d’autres choses encore,
      Il faut juste faire attention a pas leur en mettre trop, et a changer régulièrement pour éviter la pourriture et les moisissures!


  5. Bonjour
    j ai moi aussi trouvé des cloportes d ‘espèces différents dans mon jardin .
    je leur ai aménagé un terrarium avec du terreau et des écorces .
    je leur donne a manger des paillettes pour poissons et des bouts de pommes
    j aimerais savoir si 2 espèce différentes (foncées et claires) peuvent se reproduire entre elles.
    merci d avance
    superbe article


    1. Salut,
      Il est possible que ce soit la même espèce et qu’ils aient juste des couleurs légèrement différentes, dans ce cas ils se reproduiront entre eux.
      Dans le cas ou ce sont deux espèces bien distinctes, il n’y a aucune chances qu’ils ne se reproduisent, et il y en a surement une des deux espèces qui s’adaptera mieux a ton terrarium et il ou y en aura une majorité.

      J’espère que ca réponds a ta question 🙂

      Aubin


  6. Merci cetait intéressant mais esque les gecko leopard (qui sont insectivore et qui vie au sol ) va les manger ?


    1. Bonjour Marie,

      J’avoue que je ne m’y connais pas trop en gecko leopard et leur alimentation.
      C’est possible qu’il en manges quelques uns mais je pense que les cloportes se cacheront un peu si c’est un terrarium naturel dans lequel ils sont !

      Tu m’en diras des nouvelles si tu essaies !


      1. Bonjour, j’ai des cloportes panda des cloportes exotique donc est ce que je peux les mélanger a des insectes de forêt d’alsace donc des cloportes qui ne vienne pas d’ici cela ne pose pas de problème ?
        Du genre mille patte , gendarmes etc…
        J’ai cherché sans relâche la bonne cohabitation si les gendarmes ne posaient pas de problème avec les cloportes panda .


        1. Bonjour,
          La cohabition est possible mais tu vas potentiellement créer une concurrence, ils vont vouloir la même nourriture, les mêmes cachettes etc.
          Il y aura surement une espèce qui va « dominer » les autres et donc tu peux te retrouver avec ton élevage de cloportes tropicaux qui tombe à l’eau.

          Pour les gendarmes ils ne sont pas spécialement facile à élever donc ça risque d’être compliqué surtout qu’ils ne vivent pas du tout dans les mêmes milieux.


  7. Bonjour,
    Merci pour cet article, je cherchais des infos complètes pour bien élever des cloportes pour nettoyer mon futur terra.
    J’avais une question, est-ce qu’on peut placer des mélanges de feuilles et fruits séchés (comme pour les tortues) et des coquilles d’oeufs ?
    Merci 🙂


    1. Bonjour Patricia,

      Je t’avoue que je n’ai jamais mis de fruits séchés, pour ma part je n’utilise que des frais pour hydrater mes bestioles.
      Cela me semble néanmoins comme une bonne idée et je ne vois pas de problèmes que ca pourrait engendrer, à toi de m’en dire des nouvelles quand tu auras essayé !


  8. Salut,
    Super article mais j’ai une question…
    Ça fait déjà pas mal de temps que j’ai des cloportes, ils se reproduisent de plus en plus et j’ai peut qu’ils ne soient en surpopulation. Comment sait-on s’ils le sont ou non ? Et que doit on faire s’ils sont en surpopulation.
    Merci d’avance


    1. Salut,
      Il y a rarement des problèmes de surpopulation chez les cloportes, ils s’adaptent à la dose de nourriture et l’espace à disposition.
      Si tu souhaites avoir moins de cloportes il suffit de moins les nourrir, mais sinon ils ne seront pas en surpopulation du fait qu’ils ont besoin que de très peu d’espace.
      J’espère avoir répondu à ta question,
      Bon élevage !


  9. Bonjour faut-il  »laver »/ nettoyer l’humus avant de le mettre dans le terrarium? Car j’ai peur qu’il puisse y avoir des visiteurs indésirables dedans.


    1. Si tu veux vraiment « stériliser » l’humus, tu peux le congeler et ca te débarrassera d’une grande partie « d’indésirables » néanmoins les cloportes vont surement dominer le terrarium et les autres bêtes font partie de la faune c’est donc dommage de les éliminer direct.


  10. Bonjour.

    Top l’article, jamais j’aurais pensé à cette petite bête !

    A votre avis avec quel insecte les Oniscidea pourraient cohabité en terrarium (petit 20cm/12cm), qui demande le même habitat.
    Merci .


    1. Bonjour,
      Je suis pas sur qu’il y aies vraiment de cohabitation possible dans un si petit terra avec une espèce qui est assez particulière d’élevage !
      Après si on cherche bien on peut trouver j’imagine, mais j’en ai pas en tête!


  11. Bonjour, merci pour ce bel article.
    Avez vous une idée de la quantité de nourriture quotidienne que consomme un cloporte ?
    Consomme-t-il 20% de son poids, une fois son poids, ou une idée de la proportion ?
    Merci à vous


    1. Bonjour François,
      C’est une question très intéressante mais j’ai jamais fait le test ni pesé un cloporte pour savoir combien de nourriture il mange. Personnellement je mettais à manger le soir et je retirais ce qu’ils n’avaient pas mangé au matin. Après avec l’habitude on sait a peu près par rapport à sa population !


  12. Bonjour, je me demande si on commence l’élevage dans une simple boîte en plastique fermée… ils ne vont pas souffrir du manque d’aération ?


    1. Salut,
      Le fait de ne pas aérer permets de garder une bonne humidité, par contre il faudra ouvrir la boite une fois par jour histoire de renouveler l’air !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.