Symposium Insect Space – Art and Food Design

Souhaitant me reconvertir vers l’élevage d’insectes comestibles, je cherchais une porte d’entrée, quelque part où je pourrais me renseigner, en apprendre plus sur les enjeux mais aussi rencontrer des acteurs mondiaux dans cette industrie.

Je me suis donc dirigé vers un événement aux Pays-Bas : le Symposium Insect Space.

Symposium Insect Space

 

Symposium Insect Space

Ce symposium était tellement dense que je n’ai clairement pas pu tout écrire ce que j’aurais voulu en un seul article.

Le résumé lui-même du Symposium est un article imposant, donc j’ai décidé de diviser cet événement en plusieurs articles. Celui-ci ayant pour thème : Art and Food Design.

Cliquez ici pour lire l’article en intégralité.

 

Art and Food Design

Katja Gruijters - Livre Food Design
Katja Gruijters – Livre Food Design

Ce symposium touchait à sa fin, et on sentait que tout le monde commençait à fatiguer dans la salle. Nous étions assis depuis 4h à recevoir une masse d’informations immense. Ce thème pourrait paraître moins important pour certains, mais pas pour moi, pour deux raisons.

De 1, on mange avec les yeux, si notre nourriture n’a pas l’air appétissante, nous allons moins avoir envie de la manger, donc l’art et le design ont un rôle important.

De 2, c’était au tour de Marcel Dicke de parler, qui est, pour moi, le “héros” des professeurs. Comme j’ai pu le dire dans mon article principal, (que vous pouvez trouver ici) le seul cursus scolaire que je souhaitais suivre était celui de l’université de Wageningen, en particulier pour leurs cours sur l’entomologie. Marcel Dicke étant à la tête du laboratoire d’entomologie à Wageningen, j’attendais sa prestation avec impatience ! Voyons de suite ce qu’il avait à dire.

 

Marcel Dicke

 

Marcel Dicke est un professeur à l’université de Wageningen et est à la tête du laboratoire d’entomologie. Pour le voir en conférence : cliquez-ici.

Sa présentation s’intitulait : “Insects as a source of inspiration.”

Marcel nous a montré que l’on utilise les insectes depuis très longtemps et qu’ils sont une source d’inspiration.

Il nous a cité Van Gogh avec sa série  “Butterflies”.

Dali et sa peinture “Great masturbator” ou l’on retrouve un criquet et des fourmis.

Picasso aussi s’intéressait aux insectes, il a peint “Maya in a sailor suit”.

Bref, ce sont trois exemples, mais il y en a des centaines d’autres. Les insectes dans l’art ont souvent un symbolisme très fort. Le papillon est souvent associé à l’âme et la lucane est associé au seigneur.

On retrouve vraiment les insectes partout, ce n’est pas une nouveauté, ils sont bel et bien présents depuis toujours. Même l’entreprise Coca-Cola a utilisé les insectes dans une de leurs publicités, alors pourquoi est-ce qu’on les trouve encore si dégoûtants ?

 

Katja Gruijters

 

Katja Gruijters est une Food designer et auteure du livre “Food Design. Exploring the future of food.”

Sa présentation s’intitulait : “Future insects & indentity. How to address a mixture of challenges to render insects accessible to the general public?”

C’est pour Katja que cette journée fût la plus difficile, tout le monde était déconcentré, le thème de l’art et du design n’intéresse clairement pas tout le monde, il fallait du cran pour parler à ce moment !

Elle commence par une citation japonaise “目 で 食べる” ou “me de taberu” qui se traduit par “manger avec les yeux”. Comme j’ai pu le dire dans l’introduction, un plat qui n’a pas l’air appétissant joue déjà sur l’envie de le manger et même le goût.

Katja Gruijters - Insect Space
Crédits : Jonas de witte

La nourriture est une grande partie de la culture, et en Europe, les insectes ne sont pas associés à la nourriture. Culturellement, on associe les insectes à la mort, la décomposition, la maladie, les problèmes sanitaires, les nuisibles… En Asie, manger des insectes fait partie de la culture, même si de nos jours c’est “la nourriture du pauvre”, ça ne choque personne.

Katja veut rendre les insectes attractifs, que ce soit par le design, ou en créant des nouveaux outils pour les manger, comme nous avons pour les fruits de mer.

Katja Gruijters - Insect Space
Crédits : Jonas de witte

Katja nous a aussi montré le travail qu’elle a fait avec les algues et même moi qui ne suis pas particulièrement friand de tout ce qui est vert ou trop proche des légumes, ça m’a intrigué.

 

Je vous prie de m’excuser, car j’ai eu un peu de mal à rédiger cet article, l’art et le design sont des domaines que je ne maîtrise pas trop, j’espère que vous aurez néanmoins trouvé les informations que vous cherchiez.

Si vous voulez tout savoir sur le Symposium Insect Space, je vous invite à lire mon article le concernant, il pourra ainsi vous rediriger vers les autres articles (oui, cet événement était très dense et nécessite donc plusieurs articles). Pour découvrir les autres présentations : cliquez ici.

J’espère que cet article vous aura plu, je vous invite à me suivre sur ce blog et les divers réseaux sociaux sur lesquels je suis présent pour ne pas louper tous les prochains !

Laissez un petit commentaire pour me dire ce que vous en avez pensé, c’est quelques secondes de votre temps pour me permettre de m’améliorer et vous proposer du contenu d’encore meilleure qualité.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •   
  • 1
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.