Elevage de crabes vampires : Geosesarma sp.

Ayant jusqu’à la fait beaucoup d’élevage dans des boites en plastique en « low-cost » et DIY, j’ai voulu me lancer dans un terrarium naturel planté. Et en me posant un peu plus, j’ai même décidé de faire un paludarium pour accueillir des crabes vampire, les Geosesarma !

Geosesarma rouxi

Geosesarma sp.

Je pourrais vous parler d’une espèce en particulier : le Geosesarma dennerle mais il y a tellement de variété et leur maintien se ressemble pour beaucoup donc j’aimerais que tout le monde trouve le petit crabe vampire à son goût ! Personnellement j’ai un groupe de Geosesarma tiomanicum chez moi et ils vont très bien !

Ce sont des petits crabes d’environ 2 à 3 centimètres qu’on a vu apparaitre énormément ses derniers années dans l’aqua-terrariophilie qui viennent des îles de l’océan indien. En effet, ils ne conviennent pas à l’aquariophilie classique car ils sont terrestres, mais ils ont quand même besoin d’une partie aquatique, c’est un peu l’entre deux ! Personnellement je leur ai confectionné un paludarium, c’est-à-dire un terrarium avec une petite partie aquatique ou j’ai même rajouté une cascade ! (J’y ai mis tout mon cœur)

Vous en trouverez de toutes les couleurs sur des sites spécialisés ou dans des groupes d’échange sur les réseaux sociaux. Les Geosesarma peuvent être violets, rouge, noirs, orange… enfin bref, je vous laisse découvrir les différentes espèces disponibles autour de vous !

L’élevage

Matériel nécessaire :

Un terrarium ou une cuve d’aquarium : L’important est qu’il y ai une partie terrestre et une partie aquatique pour qu’ils puissent se balader tranquillement. Beaucoup parlent de 80% terrestre et 20% aquatique, ce qui est une bonne règle si l’espace est réduit. Mais si vous avez un très grand espace pour eux vous pouvez un peu moduler comme vous voulez tant qu’ils ont des cachettes nécessaires. L’idéal est un espace de 30*30*45cm pour un trio.

Une racine de mangrove : En plus de donner un aspect naturel, la racine de mangrove donne du relief pour que les Geosesarma puissent explorer (et vous allez pouvoir accrocher quelques plantes dessus).

Des plantes : Je conseille vivement des plantes vivantes et pas en plastique, en effet les crabes vampire se nourrissent de végétaux morts, ils nettoieront votre terrarium sans le déplanter entièrement. Pour ce qui est des espèces, laissez-vous aller, faites-vous plaisir. Pour ma part, j’achète une grande partie de mes plantes chez Pinktropical.fr, mais vous pouvez aussi les acheter dans des boutiques aquariophiles, beaucoup peuvent pousser hors de l’eau dans un milieu saturé en humidité. C’est un vaste monde que je maitrise moins, je découvre un peu tous les jours et j’adapte ce qui fonctionne avec les conditions que j’ai dans le terrarium.

Un éclairage : Pour aller avec les plantes et être sûr qu’elles se développent bien, il est important d’avoir un éclairage pour le terrarium. J’utilise une rampe LED pour aquarium ce qui donne un rendu exceptionnel !

Un accès terrestre : Les crabes vampires vivent une majeure partie du temps sur terre, il leur faut donc un beaucoup d’espace terrestre et plein de cachettes. Ils apprécient se cacher dans les plantes, creuser dans le substrat, se cacher derrière les racines. Ils sont de bons grimpeurs donc n’hésitez pas à leur donner de la hauteur, je laisse votre imagination travailler sur le décor que vous allez leur offrir. En somme, vu qu’ils sont semi-terrestres, gardez presque 80% de votre terrarium hors de l’eau.

Un accès à l’eau : Comme dit juste avant,Les crabes vampires passent une grande partie de leur temps sur terre, mais il leur faut un accès à l’eau, l’idéal et qu’ils puissent avoir au minimum quelques centimètres pour se plonger dedans. Partez du principe que dans leur terrarium il faudra que 20% soit aquatique !

Petite pompe pour la partie aquatique (Optionnel) : Vous allez installer de l’eau dans votre terrarium, donc il faut garder une bonne qualité de l’eau, et le filtrage peut être difficile dans de petits volumes, personnellement j’utilise une pompe pour que l’eau remonte sur la partie terrestre et forme une petite cascade. Un rendu visuel super sympa en plus d’aérer l’eau et la garder assez propre.

Geosesarma sp. “Iron fist”

L’installation :

Dans le matériel nécessaire je vous ai donné 2 choix d’aménagement, vous pouvez prendre ce que vous avez à disposition, soit un terrarium, soit un aquarium.

Si vous prenez une cuve d’aquarium, elle sera en théorie étanche.
Néanmoins si vous prenez un terrarium, surtout un qui n’est pas neuf… Ne faites pas comme moi, j’ai voulu me précipiter, j’ai rempli le terrarium avec tout mon décor et j’ai mis en eau. Le drame, les joints de mon terrarium n’étaient pas étanche, donc j’ai du tout recommencer. Renforcez vos joints.

Pour cela un peu de bricolage nécessaire, vous allez devoir acheter du silicone pour aquarium et en poser le long de toutes les jointures ou il peut y avoir de l’eau, pas la peine d’aller jusqu’en haut, les quelques centimètres ou vous allez avoir de l’eau est suffisante.
Séchez votre terrarium, faites en sorte qu’il soit bien propre, si il faut retirer les anciens joints à l’aide d’un cutter, et passer un coup d’acétone derrière pour enlever toutes les impuretés, prenez le temps nécessaire, cela vous évitera des ennuis par la suite.
Je m’y suis pris 2 fois car je savais pas du tout faire et j’étais surexcité, je vous conseille de regarder en ligne des vidéos sur comment refaire les joints d’un aquarium, vous ferez la même chose sur votre terrarium.
Pour résumer rapidement, vous allez poser du silicone entre vos plaques de verre, pour l’étaler (vous allez pas me croire, mais ça marche et c’est extrêmement satisfaisant), trempez votre doigt dans du liquide vaisselle et après passez le sur le silicone.
Ensuite il va falloir attendre que votre silicone sèche, comptez à minima 24h pour continuer, si vous voulez jouer la sécurité, vous prenez la suite dans 72h. Faites un petit test en remplissant la cuve d’eau voir si elle ne fuit pas, si elle ne fuit pas, videz l’eau et vous allez pouvoir commencer !

Maintenant que votre cuve est étanche, vous allez la remplir de votre partie terrestre, vous pouvez décorer comme vous voulez, une petite montagne de sable, des racines dessus, j’ai utilisé des blocs de tourbe que j’ai collé tout autour du terrarium, il n’y a pas de bonnes ou mauvaises techniques, il n’y en a pas de plus simples non plus, vous allez surtout construire votre milieu avec ce que vous avez à disposition et vos talents d’artiste !


Pour la partie aquatique je vous conseille d’humidifier petit à petit, au début à l’aide d’un vaporisateur, pour que l’eau prenne progressivement et répétez cette étape très souvent.
Quand tout commence à rester humide, que vous voyez des petites flaques se former, il est surement l’heure de remplir d’eau votre partie aquatique.

Vous pouvez rajoutez toutes vos plantes maintenant, n’hésitez pas sur la mousse, les Geosesarma en raffolent, j’adore les espèces de Bucephalandra ou Anubias car elles peuvent être mis les racines dans l’eau et les feuilles à l’air. Après vous avez plein de plantes que vous pouvez maintenir en terrarium, faites-vous plaisir c’est important !

Contrairement aux poissons en aquarium, vous n’avez pas besoin d’un temps d’acclimatation, une fois le terrarium prêt, vous pouvez y rajouter vos crabes vampire ! Si vous préférez attendre que les plantes prennent racine, c’est votre choix, mais il n’y a pas de risques pour vos habitants, vu que ce sont des invertébrés, le pic de nitrites ne sera pas embêtant.

Geosesarma sp.

La température :

Les Geosesarma aiment les températures plutôt chaudes, que ce soit l’air ambiante ou l’eau l’idéal se situe entre 20 et 28°C. Néanmoins dans une pièce au-dessus de 20°C, avec un petit tapis chauffant, et votre éclairage, il n’est pas très difficile d’atteindre ses températures là. Essayez de ne pas dépasser ces extrêmes.

L’Humidité :

Grâce à la partie aquatique on pourrait penser qu’il n’y a pas besoin de s’inquiéter de l’humidité, néanmoins, il va falloir garder une humidité ambiante au-dessus de 70% en permanence. Vous allez devoir vaporiser 1 à 2 fois par jour.

Il y a plusieurs techniques pour garder un fort taux d’humidité, vous pouvez :

  • Limiter l’aération avec un couvercle pour que l’évaporation reste dans l’air.
  • Avoir un système de brumisation réglée sur hygrostat pour que le terrarium soit vaporisé une fois qu’il passe en dessous du taux d’humidité réglé.
  • Grâce à la partie aquatique et une petite pompe, vous créez une petite cascade qui va humidifier un peu l’air en plus de brasser l’eau. (En plus je trouve ça très cool !)

La nourriture :

Les crabes vampire sont omnivores, c’est-à-dire qu’il mangent un peu de tout !
Ils vont tout d’abord nettoyer votre terrarium en mangeant les plantes mortes, les petits détritus, mais ils apprécient également, les feuilles de chêne séchées, la nourriture pour poisson, les petits insectes (morts ou vifs, ils savent chasser), les vers de vase ou vers de terre… Bref, variez les plaisir, observez le comportement de vos crabes, ils se nourrissent en général à la tombée de la nuit.

N’oubliez pas de rajouter une source de calcium pour leurs mues, que ce soit un os de seiche, des coquilles d’œufs broyés ou des épinards ! (Malheureusement les produits laitiers sont pas recommandés pour votre terrarium, donc gardez vos yaourts au frigo pour vous.)

Geosesarma pontianak “White”

Reproduction :

Beaucoup de sites internet disent que la reproduction des Geosesarma est compliquée, alors que pas du tout, si les conditions de maintien sont bien respectées, vous allez pouvoir retrouver dans votre milieu plein de minuscules petits crabes vampires, si vous voulez les élever, il va falloir les séparer car il y a un fort cannibalisme dans les premiers stades.

En général, il est bien de former un trio pour la reproduction, un mâle pour deux femelles, les mâles sont assez territoriaux donc il leur faut beaucoup d’espace et des cachettes si vous en avez plusieurs pour éviter le harcèlement.

Si malgré tous mes précieux conseils il t’arrive toujours des ennuis, n’hésite pas à me poser des questions dans les commentaires. Tu peux également aller lire mon article sur les Bernard l’Hermite terrestre qui sont des arthropodes assez similaires. Aussi, n’oublie pas de me suivre sur ce blog et sur les réseaux sociaux afin de ne pas louper un seul de mes articles. Rendez-vous bientôt pour un nouvel article !

Remerciements :

Je tiens à remercier Isopods Mania pour ses photos qui ont permis d’illustrer cet article !

Ils ont régulièrement des arrivages de crabes vampire de toutes sortes, mais aussi plein d’autres invertébrés très chouette à élever.

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.