L’araignée la plus mignonne : Phidippus regius

Beaucoup de personnes ont peur des araignées, on appelle ça, l’arachnophobie. Pourtant, l’espèce que je vais vous présenter n’a rien d’inquiétant, et au contraire, elle va vous faire craquer ! C’est la Phidippus regius.

Lucas the Spider

Phidippus regius

Contrairement aux araignées que l’on a l’habitude de voir, la Phidippus regius fait partie de la famille des salticidae, des araignées qui utilisent leur vue et sautent pour capturer leurs proies.

Loin d’avoir la taille d’une mygale, elle peut néanmoins mesurer jusqu’à 18mm pour les mâles et 22mm pour les femelles. Elles vont vivre entre 2 et 3 ans et les femelles ne vivront pas particulièrement plus longtemps que les mâles.

Il est aussi assez facile de sexer les araignées de cette espèce, et ce dès le plus jeune âge, en effet :

  • Le mâle sera toujours noir et blanc et ses chélicères seront vertes.
  • La femelle quant à elle peut arborer plusieurs couleurs et ses chélicères seront souvent un peu roses.

Phidippus regius

L’élevage

Matériel nécessaire :

Un terrarium par araignée : On pourrait utiliser n’importe quelle boîte tant qu’il y a de l’aération, mais je recommande des dimensions d’un minimum de 20x20x20cm pour lui laisser un peu d’espace. Je conseille aussi personnellement terrarium qui ne s’ouvre pas par le haut, en effet, les Phidippus regius vont se tisser un petit cocon ou elles vont passer une grande partie de leur temps. Il serait donc dommage que vous cassiez sa maison tous les jours, non ?

Beaucoup de décors : Cette araignée ne chassera pas avec sa toile, mais en sautant sur ses proies, donc pourquoi pas lui offrir un terrain de chasse stimulant et un maximum d’espace où elle peut se balader ?

Des proies vivantes : La Phidippus regius est une chasseuse, il va donc lui falloir des proies vivantes. Vous en apprendrez plus dans la suite de l’article.

Phidippus Regius

alimentation

La Phidippus regius ne va pas rester immobile sur sa toile toute la journée, elle va gambader, explorer et chasser activement. Et plus on dépense d’énergie à se déplacer ou autre, plus on a faim.

Contrairement à beaucoup de prédateurs qui ne se nourrissent qu’une fois par semaine voire moins, cette araignée va se nourrir assez régulièrement : tous les 2-3 jours.

Qu’est-ce que vous pouvez lui donner ?

Tout d’abord, elle préfère les bêtes qui vont bouger beaucoup, les vers de farine ou autres ne l’intéresseront probablement pas.

L’idéal sont les grillons, les mouches, les blattes, etc…

Je tiens à préciser qu’elle est très vorace et n’hésitera pas à se lancer sur des grosses proies. Essayez de trouver des proies qui font sa taille, voire un petit peu moins. En cas de grosse faim, elle peut même aller s’attaquer à une proie qui est 2 fois plus grosse qu’elle !

 

Eau

Pas besoin de coupelle d’eau, mais il va falloir apporter à votre Phidippus regius un peu d’humidité occasionnelle.

Personnellement, je vaporise tous les 2-3 jours, pas trop non plus, juste histoire d’éviter que l’enceinte ne se dessèche et qu’elle puisse boire dans les gouttelettes si elle en a envie.

 

température

Contrairement à beaucoup des bêtes que l’on a l’habitude de garder, les Phidippus regius vivent dans un climat plus tempéré. Elles sont originaires d’Amérique du Nord.

Elles n’aimeront pas les températures trop basses, mais ne supporteront pas non plus les températures trop hautes.

Médecin des araignées, je préconise 22-25°C. Il est possible d’élargir à 20-28°C mais évitez d’aller au-delà de ces limites.

S’il fait chaud chez vous, vous pouvez les laisser à température ambiante, si vous vivez au Pôle Nord et qu’il fait moins de 20°C chez vous (ça me donne des frissons rien que de l’imaginer) un petit tapis chauffant en dessous ou sur le côté ne fera pas de mal. N’oubliez pas, qui dit tapis chauffant dit thermostat.

Phidippus regius male

Reproduction

Un des autres avantages de cette espèce est que la reproduction est très simple.

Tout d’abord, soyez sûrs que les deux individus sont adultes, ou ça ne marchera pas !

Ensuite, nourrissez bien le mâle et la femelle afin qu’ils n’aient pas envie de se manger entre eux, ce qui, de nouveau, compromettrait la reproduction.

Là vous pourrez mettre le mâle dans le terrarium de la femelle, et là vous pouvez observer, il va danser, c’est la parade nuptiale. Ce phénomène peut durer quelques minutes ou plusieurs heures, donc posez-vous tranquillement avec du pop-corn, c’est très sympathique à voir.

Lorsque l’accouplement est terminé, séparez-les de nouveau.

2-3 semaines plus tard, la femelle va s’enfermer dans sa toile pour faire son cocon, et encore 2-3 semaines après, les premiers bébés vont naître. Ils resteront néanmoins dans le cocon toute la durée du premier stade et ne sortiront qu’au deuxième.

Vous aurez entre 50-100 petits par cocon, vous pouvez les garder ensemble durant les premiers stades en les nourrissant de drosophiles, et vous les séparerez dès qu’ils grandissent un peu.

tuta004

Si cet article t’a aidé à mieux comprendre et élever les petites bestioles, n’hésite pas à me suivre sur ce blog et sur les réseaux sociaux afin de ne pas louper un seul de mes articles, si tu as une question, pose la dans les commentaires et rendez-vous très prochainement pour un nouvel article !

REMERCIEMENTS

Je tiens à remercier Maria Krecina @tuta2pets qui m’a vendu un couple de Phidippus regius lors de la Eastern Invert Show. Si vous souhaitez en savoir plus là-dessus cliquez ici. C’est grâce à elle que j’ai pu réunir toutes ces informations pour vous et certaines photos également.

Pour les photos, je remercie également Mathieu Pierret et Phidippus regius @phidippus.fr (je vous rassure ce n’est pas son vrai nom).

Et pour finir, je vous laisse aussi jeter un coup d’œil à Lucas the Spider, c’est comme ça que cette araignée à fait le buzz et que beaucoup de personnes la connaissent (dont moi).

Je remercie ma sœur Alise et mon frère Elouan pour leurs corrections, ainsi que ma mère pour m’avoir donné naissance.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    231
    Partages
  •   
  • 231
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.