Elevage de Vers de farine géants : Zophobas morio

Vous avez probablement déjà entendu parler des vers de farine, et voilà que vous vous sentez de passer à la taille au-dessus ?

Difference Zophobas Tenebrion

Les vers de farine géants, surnommés “superworms” en anglais ne sont autre que les larves du Zophobas morio.

L’élevage sera similaire au Tenebrio molitor, mais il va néanmoins falloir adapter certains paramètres, sinon vous n’allez certainement pas réussir.

Mesdames et messieurs, retenez vos applaudissements, je vous présente l’élevage de Zophobas morio !

Le ver de farine géant : Zophobas morio

Le ver morio ressemble énormément au ver de farine, mais en plus grand.

En effet, les deux espèces sont assez similaires dans leur mode et cycle de vie. La différence majeure est la taille. Le ver de farine mesure environ 3cm au dernier stade larvaire, alors que le ver morio peut atteindre jusqu’à 6cm !

Zophobas morio

Jusqu’à la, tout semble identique, pourquoi aller plus loin et ne pas juste procéder de même qu’avec les vers de farine ? On y vient, on y vient, cessez d’être impatients !

L’élevage de Zophobas morio

Matériel nécessaire :

Des bacs d’élevage : Tant que les bords sont lisses pour empêcher vos bestioles de grimper, n’importe quoi fera l’affaire. Je recommande des boites en plastique, elles ont l’avantage d’être économiques et disponibles dans toutes les tailles. Pour gagner de la place vous pouvez facilement trouver dans le commerce des tiroirs empilables qui sont selon moi l’idéal. Prévoyez 2 à 3 bacs minimum pour séparer les différents stades afin d’éviter au mieux le cannibalisme.

IMG_6924

Du substrat : Le substrat servira aussi de nourriture, donc disposez d’une couche de son ou de farine que vous viendrez compléter avec des morceaux de pain dur (il va falloir sacrifier un merveilleux repas de pain perdu désolé) et des croquettes pour chien / chat qui feront un excellent complément alimentaire pour les larves.

Une multitude de petits contenants : Je vous expliquerais plus tard pourquoi, mais il va falloir séparer chaque larve si vous voulez qu’ils effectuent leur métamorphose. Selon moi, l’idéal est une boite à leurres de pêche, en fait vous pourrez adapter la taille de chaque “chambre d’isolement” et qu’ils tiennent tous dans un endroit restreint. Pour ceci rendez-vous au magasin de pêche le plus proche de chez vous. Si vous n’aimez pas cette solution, vous pouvez toujours utiliser des petits gobelets / pots de yaourt, le tout prendra plus de place mais le résultat obtenu sera le même, à vous de voir.

Cycle de vie :

Incubation des œufs : 1 à 3 semaines.

Zophobas morio

Développement larvaire : C’est ici la particularité de cette bête. Les larves peuvent rester dans ce stade jusqu’à un an, elles ne se transformeront en nymphes seulement si elles sont isolées. D’où l’importance d’isoler chacune des larves que vous voulez passez à l’âge adulte une fois qu’elles auront atteint environ 5cm. Sinon elles resteront toute leur vie sous forme larvaire en mourront ainsi.

Nymphe Zophobas morio

Nymphe : 1 à 3 semaines.

Zophobas morio adulte

Durée de vie adulte : Jusqu’à plusieurs années !

Entretien et astuces :

Il faudrait au minimum 3 bacs pour bien fonctionner. Un bac communautaire pour les larves, un pour les adultes et un de roulement, pour les naissances.

Pensez régulièrement à leur donner à boire, pour ceci, c’est simple, vous prenez un fruit / légume, vous le coupez en petites tranches et vous les placez dans les bacs d’élevage. Veillez à enlever ce qui n’a pas été consommé 1-2 jours après pour éviter les moisissures qui peuvent nuire à votre élevage.

Les adultes vont pondre dans le substrat, mais ils vont aussi manger les œufs / jeunes larves, donc pensez à retirer les adultes du bac pour les mettre dans un nouveau toutes les 2 semaines afin d’avoir de la descendance.

IMG_7025

 

Si cet article t’a aidé à mieux comprendre et élever les petites bestioles, n’hésite pas à me suivre sur ce blog et sur les réseaux sociaux afin de ne pas louper un seul de mes articles, si tu as une question, pose la dans les commentaires et rendez-vous toutes les semaines pour un nouvel article !

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    47
    Partages
  •   
  • 47
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.